L’hébergement de sites est une prestation technique de stockage et de traitement informatique des programmes et données composant le service internet du client afin de rendre ledit service consultable par les utilisateurs de l’internet ou par une catégorie restreinte d’entre eux.

Le site internet est constitué de l’ensemble des programmes, applications et données exploités par le client.
Il existe une grande variété de systèmes d’hébergement.

Concrètement, le site internet du client est installé puis exploité sur un ordinateur raccordé au réseau internet, que l’on appelle serveur.
L’hébergement peut avoir lieu sur un serveur dédié lorsqu’aucun autre site internet n’est exploité sur le serveur.
Il peut être hébergé sur un serveur mutualisé lorsque le serveur de l’hébergeur accueille sur son espace disque plusieurs sites internet.

Le serveur peut également appartenir au client, et il sera hébergé au sein d’un local, ou plus précisément d’une salle machines bénéficiant de liaisons aux réseaux de télécommunication.
C’est la formule dite du « data center », que l’on peut définir comme une infrastructure dédiée à l’hébergement d’équipements informatiques reliés aux réseaux de télécommunication et qui permet généralement de bénéficier de prestations de sécurité physique et logique, sous la responsabilité d’une équipe d’exploitation.

Ainsi, le client peut signer un contrat d’hébergement avec un prestataire, qui lui-même fera héberger ses serveurs dans le data center d’un plus gros opérateur.
Comme tout contrat informatique, l’hébergement nécessite un cahier des charges dans lequel seront décrites les caractéristiques du site à héberger qui devra faire l’objet de tests après installation sur le serveur d’hébergement pour en vérifier le bon fonctionnement.
Il est ensuite procédé à la mise en service proprement dite.